Français 1 Leçon 13.pdf


Vista previa del archivo PDF francais-1-lecon-13.pdf


Página 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Vista previa de texto


Lecture

Lisez ce document sur « La famille moderne française ».

La Famille moderne française
Les familles ne sont pas les mêmes qu’il y a cent ans ; en quoi elles sont différentes ?
Actuellement, il y a différents types de familles en France :
La famille nucléaire (c’est la famille classique, avec
un père, une mère et des enfants).
La famille monoparentale (c’est la famille avec un
seul parent et des enfants ; il y a des millions d’
enfants avec un seul parent ; 80% avec la mère).
La famille recomposée (c’est la famille qui unit les
enfants de père et de mère différents mais qui
vivent ensemble).

Le mariage
Le concept de mariage change aussi. En effet, actuellement le nombre de mariages est en baisse, les
Français se marient de moins en moins (entre 1972 et 1982, le nombre de mariages diminue de 25%).
De plus, les jeunes couples se marient plus tard (les hommes à 27 ans et les femmes à 25 ans). Ils préfèrent
l’union libre ou la cohabitation (autrefois le concubinage, mais actuellement, c’est un terme péjoratif) :



En 1968, il y a 2,8% de couples qui ne sont pas mariés.
En 1987, il y a 10% de couples qui ne sont pas mariés

Généralement, les unions libres durent souvent longtemps, même la naissance d'un enfant n'entraîne pas
forcément le mariage. La loi donne aujourd'hui aux concubins les mêmes droits qu'aux couples mariés. Elle est
même parfois avantageuse sur le plan fiscal pour ceux qui ont des enfants.
Le mariage homosexuel n’existe pas en France, cependant, en novembre 1999 on a instauré le PACS (Pacte
civil de solidarité) qui est une forme juridique d’union civile pour des couples homosexuels comme
hétérosexuels.

Le divorce
Le divorce a été instauré sous la Révolution en 1792, mais jusque 1960, la société n’approuvait pas le divorce.
Actuellement, en France, 1 mariage sur 3 se termine par un divorce.

Les enfants
Les Français décident d’avoir moins d’enfants, depuis 1950, le taux de natalité est en baisse (un léger
redressement depuis 1984) et les familles nombreuses ont disparu : les familles ont, en moyenne, un ou deux
enfants par famille et 1 enfant sur 4 naît en dehors du mariage (les enfants nés hors mariage ont les mêmes
droits que les enfants légitimes).

Les femmes et l’avortement


En 1967, la loi Neuwirth légalise la contraception en France et en 1974, la contraception est
remboursée par la Sécurité Sociale. De plus, les jeunes filles mineures peuvent obtenir des
contraceptifs sans l’autorisation parentale.



En 1975, la loi Veil légalise l’Interruption Volontaire de Grossesse (I.V.G.)