Caja PDF

Comparta fácilmente sus documentos PDF con sus contactos, la web y las redes sociales.

Compartir un archivo PDF Gestor de archivos Caja de instrumento Buscar PDF Ayuda Contáctenos



Le Passé (2e partie) Imparfait .pdf



Nombre del archivo original: Le Passé (2e partie)-Imparfait.pdf
Autor: Valued Acer Customer

Este documento en formato PDF 1.5 fue generado por Microsoft® Word 2010, y fue enviado en caja-pdf.es el 15/10/2015 a las 00:32, desde la dirección IP 189.204.x.x. La página de descarga de documentos ha sido vista 713 veces.
Tamaño del archivo: 797 KB (5 páginas).
Privacidad: archivo público




Descargar el documento PDF









Vista previa del documento


COMMENT C’ETAIT AUTREFOIS ?
Act.16. Écoutez d’abord cette chanson de Pierre Bachelet. Ensuite, lisez les paroles et
répondez aux questions en bas. Enfin, écoutez une deuxième fois la chanson et chantez.
a) À quelle époque fait-il référence Pierre Bachelet dans sa chanson ?
b) Quels sont les vers qui décrivent cette époque et qui vous permettent de le savoir ?
c) Qu’est-ce qu’on apprend sur la vie du personnage principale de la chanson ?

Act.17 La plupart des verbes dans cette chanson sont conjugués en Imparfait. Repérez
ces verbes puis révisez le tableau de la page suivante pour apprendre leur conjugaison.

20 ANS
Pierre Bachelet
En ce temps-là je vivais
Comme un oiseau sur la branche
Devant les files de ciné
Je faisais la manche
C’était les copains d’abord
Et les premiers transistors
Sidney Bechet, Petite fleur
Les bleus sur le cœur
En ce temps-là les trottoirs
C’était manif et guitare
Même que c’est toujours comme ça
En ce temps-là j’avais vingt ans
Sur la télé en noir et blanc
On découvrait le rock & roll
Elvis Presley et les idoles
Fauteuils cassés dans tous les music halls
En ce temps-là c’était Paris
C’était la guerre en Algérie
Dans les bistrots de la banlieue nord
On était pas toujours d’accord
Ira ou pas, d’accord ou pas d’accord
En ce temps-là de ta vie
Tu rêvais d’avoir ton bac
Et de monter à Paris
T’inscrire à la fac
Et puis y avait le mois de mai
Qui préparait ses pavés
C’est là qu’on s’est rencontrés
Mouchoir sur le nez
Le monde était à refaire
Et dans ta chambre à Nanterre
C’est juste c’ qu’on a fait

En ce temps-là j’avais vingt ans
Et toi t’en avais presque autant
T’avais un parfum de verveine
Et des grenades lacrymogènes
Et puis surtout tu m’prenais pour Verlaine
Alors soudain ça a été nous
Comme un tonnerre un coup d’grisou
Y avait plus que nous dans nos blousons
Y avait plus que nous dans nos chansons
Dans les discours, carrefour de l’Odéon
En ce temps-là j’avais vingt ans
J’avais vingt ans pour très longtemps
L’amour chantait sa carmagnole
En descendant rue des Écoles
Affiche d’une main, de l’autre le pot d’colle
En ce temps-là j’avais vingt ans
J’avais vingt ans depuis longtemps
Ferré passait à la radio
C’était les vacances en deux chevaux
Et toutes les filles se prenaient pour Bardot
C’était la télé qui s’allume
Pour le premier pas sur la lune
En ce temps-là c’était le rock
Mais on changeait déjà d’époque
Et les Beatles allaient se séparer
En ce temps-là j’avais vingt ans
J’avais vingt ans éternellement
L’amour chantait sa carmagnole
En montant la rue des Écoles
T’avais ta main posée sur mon épaule

L’IMPARFAIT
Utilisation
1. L’imparfait est utilisé pour décrire un scénario au passé.
Il faisait froid et il était 6 heures du matin quand j’ai aperçu cette belle
fille qui portait une jolie robe noire et rien d’autre qui la protégeait du froid.
2. On utilise aussi l’Imparfait pour décrire des habitudes dans le Passé.
Au XIX siècle les gens utilisaient des bougies car il n’y avait pas d’électricité.
3. L’imparfait indique une action en cours de réalisation et qui sera interrompue par
une autre action en passé composé.
Je regardais tranquillement la télé quand j’ai entendu une explosion.
Formation
Pour conjuguer un verbe à
l’Imparfait il faut partir de la
conjugaison du verbe au présent
de l’Indicatif en « nous », pour
obtenir le radical, puis ajouter la
terminaison correspondante.

Regarder
Nous regardons

Exceptions :

Radical

Je regardais
Tu regardais
Il/elle/on regardait
Nous regardions
Vous regardiez
Ils/elles regardaient

ÊTRE  j’étais, tu étais, il était
FALLOIR  Il fallait
PLEUVOIR  Il pleuvait

Act.18. Une grand-mère se souvient de son enfance. Conjuguez les verbes à l’Imparfait.
DamienGrand-mère
DamienGrand-mère
DamienGrand-mère
DamienGrand-mère

DamienGrand-mère
DamienGrand-mère

Mamie, tu _________ (avoir) un téléphone mobile, quand
tu ________ (être) petite ?
Mon chéri, je _________ (avoir /nég) de téléphone du tout !
Tu _________ (avoir /nég) de téléphone ?
Eh non… Nous _________ (habiter) dans un petit village, en
plus, les portables _________ (exister/nég) encore.
Mais comment c’_________ (être) possible ?
Les gens _________ (avoir/nég) la même vie que maintenant. On _________ (aller) les uns
chez les autres, on _________ (avoir) moins de vacances aussi.
Tu _________ (regarder) la télévision ?
Non, mes parents _________ (avoir/nég) la télévision… Mais je me souviens qu’on _________
(écouter) la radio. Nous_______ (avoir) un gros poste de radio. Ça m’_______(impressionner)
toujours d’entendre les voix qui _________ (sortir) de cette machine. J’_________ (être) trop
petite pour comprendre comme ça _________ (fonctionner).
Je ne peux pas imaginer la vie sans télé !
Tu sais, on __________ (regarder/nég) la télévision comme maintenant. Pendant les dîners,
on _________ (parler), et après, on _________ (jouer) aux cartes, on ________ (lire) …
Tu _________ (faire) quoi pour t’amuser, si tu _________ (avoir/nég) de console de jeux ?
Mais mon chéri, comme toi, j’_________ (avoir) beaucoup d’amis ! Nous _________ (s’amuser)
comme des fous. Nous _________ (jouer) dans la rue on _________ (courir) partout !

Act.19. Le temps passe vite, vous êtes déjà marié(e) et vous avez des enfants à
l’université. Vous vous souvenez de comment était votre époque à l’âge de 20 ans.

PARLER DE SON ENFANCE
Act.20. Écoutez une fois le dialogue et repérez :
a) Combien de personnages vous entendez ?
b) Qui sont-ils ?
c) De quoi ils parlent ?

Act.21. Écoutez à nouveau et lisez le dialogue. Puis, répondez aux questions suivantes
a)
b)
c)
d)
e)

Le grand-père montre des photos de sa jeunesse à son petit-fils. VRAI FAUX
Il a vécu en Australie. VRAI
FAUX
Il a passé son enfance à la campagne. VRAI FAUX
Il avait quel âge quand il a connu Paris ? ___________
Il termine par montrer à son petit-fils une photo de son père quand il était petit. VRAI

FAUX

PHOTOS DE FAMILLE
Benjamin-

Papi, ça, c’est la maison où tu es né ?

Grand-père

Oui, c’est la maison que mes parents ont achetée
en 1920. C’est une maison que j’aimais beaucoup.
Là, tu vois, c’est la chambre où je dormais.

Benjamin-

Regarde cette voiture ! Elle est drôle !

Grand-père

Oui, pour maintenant, elle est bizarre… C’est la
voiture que mon oncle Roger avait achetée et qu’il
prenait pour venir nous voir.

Benjamin-

Et le monsieur, là, c’est qui ?

Grand-père

C’est mon autre oncle, Paul. Tu sais, c’est l’oncle qui est parti en Australie et qui a fait fortune là-bas.
J’aimais beaucoup cet homme qui aimait l’aventure…

Benjamin-

Et cette photo, qu’est-ce que c’est ?

Grand-père

C’est la fête qui a été organisée quand mon père a pris sa retraite. Là, c’est un ami de mon père qui a
apporté tous les cadeaux. Je me souviens très bien de lui ! Cet homme, qui avait une énorme
moustache, avait aussi une grosse voix qui me faisait peur ! Pourtant, il était très gentil !

Benjamin-

Et cette dame, là ?

Grand-père

Cette dame, c’est ma tante Victoire, qui m’a emmené pour la première fois de ma vie à Paris. J’ai un
très bon souvenir de ce voyage qui a été extraordinaire pour moi. Imagine ! Un petit garçon qui
n’avait jamais quitté sa campagne, qui vivait au milieu de la ferme, avec les vaches et les canards !

Benjamin-

Tu avais quel âge, papi ?

Grand-père

Regarde, c’est marqué : 1949… Oui, c’est l’année où je suis allée à Paris avec ma tante. J’avais dix
ans. regarde cette photo : c’est l’hôtel où nous sommes allés. Je crois qu’il n’existe plus, maintenant !

Benjamin-

Et ce bébé-là, c’est papa ?

Grand-père

Mais non, mon garçon ! Ce bébé, c’est l’oncle Paul que tu as vu sur l’autre photo !

Act.22. Apportez une vieille photo de famille et présentez les personnes sur la photo.

Act. 23. Un enfant se souvient de comment était son enfance et comment elle a
changé ; complétez le récit en conjuguant les verbes en Imparfait.

« Quand j’ _________ (être) enfant, je _________ (s’ennuyer) beaucoup. Enfin,
pas exactement mais je _________ (passer) beaucoup de temps seul. Mes frères
et sœurs _________ (être) tous plus âgés que moi. Ils _________

(ne pas

passer) beaucoup de temps à la maison ; ils _________ (revenir) seulement aux
vacances. Je ________ (ne pas comprendre) leurs allées et venues. Je
_________ (voir) ma mère leur écrire. Je _________ (penser) qu’ils _________
(se trouver) très loin mais en réalité ils ________ (être) à quelques kilomètres »

« Quand Jean-François _________ (revenir), je _________ (devoir) partager ma
chambre avec lui. Je le _________ (trouver) gentil mais je _________ (ne pas
aimer) partager mon univers. C’est vrai aussi que j’ _________ (adorer) les fêtes
de famille, surtout celles où ma grand-mère _________ (venir) faire la cuisine.

Les étés _________ (être) toujours merveilleux ; mes
cousins _________ (arriver) à tour de rôle. Il y _________ (avoir) plein de monde
à la maison et notre jardin _________ (offrir) les cachettes les plus
extraordinaires. Mais un jour, il y a eu la guerre et brusquement j’ai perdu mon
innocence.

Act.24. Comme cet enfant, décrivez votre enfance à l’âge de 5-8 ans ; dites comment
vous étiez en apparence et caractère, parlez aussi de vos goûts et de vos habitudes
quotidiennes. L’enfance est pleine de drôles d’anecdotes ; racontez-en une.

Act.25. Lisez à nouveau le dialogue de « PHOTOS DE FAMILLE » ; repérez les
énoncés qui contiennent les pronoms : QUI – QUE – OÙ puis révisez le tableau en bas.
LES PRONOMS RELATIFS SIMPLES
Les pronoms relatifs servent à relier deux propositions, pour éviter une répétition
QUI
(représente le sujet du verbe de la 2eme proposition)

QUE
(représente le complément du verbe de la 2eme proposition)


(indique un lieu ou le temps)

C’est l’oncle qui est parti en Australie.
J’aimais cet homme qui aimait l’aventure.
C’est la maison que mes parents ont achetée.
C’est une maison qu’il aimait beaucoup.
C’est la maison où tu es né.
C’est l’année où je suis allée à Paris.

Act.26. Transformez selon le modèle : J’ai trouvé ce petit chat. Voici le petit chat que j’ai trouvé.
1. Ce monsieur a téléphoné. Voici le monsieur _________________________________
2. Je connais bien cette dame. Voici une dame _________________________________
3. Nous avons habité dans cette ville. Voici la ville _______________________________
4. J’ai visité ce musée. Voici le musée ________________________________________
5. J’ai rencontré ma femme dans ce village. Voici le village ________________________
6. Ils ont acheté cet appartement. Voici l’appartement ____________________________
7. Nous avons beaucoup aimé ce livre. Voici le livre ______________________________

Act.27. Complétez le texte par QUI, QUE, QU’ ou OÙ
UN DÉPART INEXPLICABLE
Julie habitait dans une petite ville _____ la vie était calme. Elle allait au Lycée
_____ se trouvait dans son quartier et les études _____ elle faisait lui plaisaient
beaucoup. Elle avait beaucoup d’amis et elle s’entendait bien aussi avec sa
famille. Un jour pourtant, elle a décidé de changer de vie. Un matin, elle a pris sa
valise avec quelques affaires pour ce voyage et elle a quitté cette ville ____ elle a
toujours vécu. C’était un jour _____ il faisait froid et l’heure _____ tout le monde
dormait encore. Elle a pris le train _____ partait pour le Sud _____ elle pensait être plus heureuse.
Le matin, elle s’est réveillée dans une gare _____ il n’y avait personne. Elle est descendue du train et est
entrée dans un café _____ se trouvait en face de la gare. Elle s’est assise et a posé sa valise. Soudain, un
homme _____ elle n’avait pas vu, s’est approché d’elle et lui a dit :
- Bonjour mademoiselle, je viens vous chercher.
- Mais, je ne vous connais pas !
- Regardez la photo ; c’est bien vous, non ?
- Oui mais…
- La lettre _____ accompagnait cette photo m’annonçait votre arrivée ce matin.
- Attendez ! Je ne comprends rien à l’histoire _____ vous me racontez ! expliquez-moi…

Act.28. À deux, imaginez la suite de cette histoire. Qui était cet homme que Julie ne
reconnaissait pas ? Que s’est-il passé après cette rencontre ? Pourquoi Julie a-t-elle quitté
sa ville ? Quel type de bonheur elle cherchait ? Quelle fin vous donneriez à cette histoire ?


Documentos relacionados


Documento PDF le passe 2e partie imparfait
Documento PDF fr3 unite 2 2eme partie
Documento PDF a00 lepetitnicolas book
Documento PDF passe compose imparfait exercices1
Documento PDF frances 3 formative finale
Documento PDF le passe 3eme partie


Palabras claves relacionadas